Skip to navigationSkip to content

Ponctuation

Biography

Ponctuation is set to release their third record, Mon herbier du monde entier, an album as rich and diverse as the vast world of botanical species via Blow The Fuse on February 23rd.

Press

Sur la scène, ils chantent vite, tapent avec force sur les tambours et hochent du chef au rythme de leurs compositions faites d’un rock cathartique. Tout ça en français, merci beaucoup. (…) les deux frères derrière Ponctuation, sont de vrais esprits rock. Sophie Chartier, Le devoir

There’s always been a rawness and fearless authenticism to French artists that I have always admired and it was no different with this band. Their sun-kissed tunes were perfect for the place they were playing. Tiana Feng, Ride the Tempo

Sur la scène, ils chantent vite, tapent avec force sur les tambours et hochent du chef au rythme de leurs compositions faites d’un rock cathartique. Tout ça en français, merci beaucoup. (…) les deux frères derrière Ponctuation, sont de vrais esprits rock. Sophie Chartier, Le devoir

By the end of Ponctuation's set, even those unfamiliar with the group's addictive garage rock were begging for more and who could fault them? Thierry Côté, Exclaim.ca

There’s always been a rawness and fearless authenticism to French artists that I have always admired and it was no different with this band. Their sun-kissed tunes were perfect for the place they were playing. Tiana Feng, Ride the Tempo

Ponctuation lançait hier soir un deuxième album (…) Guillaume et Maxime Chiasson, a épaté la foule présente avec leur style de musique éclectique (…). Nightlife.ca

If you’re looking for some new French Canadian music to spice up your boring old English playlist, look no further than Quebec City brother duo Ponctuation.
Grayowlpoint.com

(...) les deux frères Chiasson déploient riffage candide et fuzz cubiste pour s’épivarder dans le psych et barbouiller des échos mélodiques qui s’écrasent dans un feedback romantique par-dessus les tambours : tout est tellement carpe diem tout de suite, aussi bien s’agiter le body comme un boyau d’arrosage lâché lousse pendant qu’on se célèbre la néoténie.
Benoit Poirier, Weird Canada

Ce premier album nimbé d’écho malaxe rock garage, rockabilly, yéyé et autres musiques narquoises pour une demi-heure de poum-paf-poum-paf-gling-gling vénéneux qui désencrasse et transpire une toute séduisante nonchalance. 3 1/2
Dominic Tardif, Voir

Aussi vigoureux qu’un point d’exclamation, animé par une énergie garage rétro-juvénile sans pareille, Ponctuation prenait d’assaut la scène locale il y a presque deux ans pour y déverser son Rock 'n' roll singulier et décoiffant. Duo binaire fraternel, le tandem québécois aux accents punk déboule cette fois-ci avec un nouvel effort tout aussi dansant que ses 2 EP précédents, 27 Club, un premier album en carrière.
Scène 1425, March 2013

Dans le fond, Ponctuation sonne comme du Flat Duo Jets en moins fifties, du Déjà Voodoo en moins lo-fi, du Black Keys en plus lo-fi, du Bob Log III en moins blues, du Bloodshot Bill en moins rockabilly, du Mark Sultan en moins doo-wop, du King Khan and BBQ Show en plus… En fait, ça ressemble un peu à King Khan and BBQ Show sur Fish fight. Mais Ponctuation a ce petit quelque chose de moderne, de décalé, de déconstruit, de cubiste... voire d’artsy fartsy, dans le bon sens du terme. 7,7/10
Félix B. Desfossés, Bande à Part