Skip to navigationSkip to content

Le Nombre

Biography

Formed in 2001 by Jean-Philippe "Dynamite" Roy,  Gourmet Délice and Ludwig Wax ex-members of Les Secrétaires Volantes, Démolition et Caféïne, **Le Nombre** is scorching rock 'n' roll sung in French, with a in-your-face sonic attack.

Press

Ici, la bande démontre qu'elle est capable de s'aventurer hors du rock poids lourd tout en gardant son edge.
Patrick Baillargeon, Voir

On monte le volume? Au fond! Pour apprécier les guitares salement propres et la simplicité de l'ensemble qui donnent à ce disque un air d'y aller à fond de train. Il y a quelque chose dans cet album qui donne envie d'y revenir, et ça, c'est généralement le signe qu'on a dans les oreilles quelques pièces rudement bien écrites. Les gars ont du rock dans le bras et ça s'entend.
François Lemay, Bande-à-Part

… un album irréprochable dans son exécution.
Annie Quenneville, Nightlife Magazine

… Le Nombre a mis feu à l’asphalte en reprenant ses anciennes bombes et les nouveaux titres de son compact Scénario Catastrophe, qui ont tout balayé. Tout le monde peut jouer pied au plancher, mais peu de groupes – d’ici ou d’ailleurs – peuvent le faire avec autant de talent. Dévastateur.
Philippe Rezzonico, Journal de Montréal

Scénario Catastrophe va droit au but, porté par une réalisation dans les règles de l’art. Solide.
Philippe Renaud, La Presse

Francophone rock monster.
Vish Khanna, Exclaim!

… supérieur au premier disque, Scénario Catastrophe n’est rien de moins que le scénario idéal.
Olivier Robillard Laveaux, Voir Montréal

Howling guitars, pedal to metal, cock rocking sensation, flaming riffs, punk rock garage punches and you get a wild firecracker album. Montreal's Le Nombre has finally delivered a fine album that brings their nasty raw rawk into your daily life. They're not reinventing rock, just making it better and stronger…
Motel Magazine

… Le concert du Nombre commence dans une hystérie incroyable : le son est énorme, et il faut aujourd’hui s’appeler les Yeah Yeah Yeahs ou Kings of Leon pour faire autant de boucan que ses jeunes québécois… A la fin du concert, un spectateur avisé résume la situation juste comme il faut :"ça torche!
Les Inrockuptibles

Still singing in French, but it doesn’t matter, Le Nombre are a universal language.
Boston Phoenix

You have two dates to be an ambassador and go check this soon to be international phenomenon.
East Coast Rocker

It's like there's never a fraction of a second of doubt that this wouldn't be the mostest bitchingest ass-kingingest disc you've ever heard in your already overextended existence. Jamie O’Meara, Hour

Le Nombre is exactly what made some of us love garage in the first place, back in the Mono-Men days when nobody was on board. This band plays raw and dirty and unbashedly sexy rawk that just screams to be heard live. It's Mooney Suzuki with the punk turned up high and the soul down low, it's nasty MC5 for corruptible schoolgirls – and, oh, Jesus, it's in French.
Splendid

Le Nombre will knock you on the floor with their energy and kick you into a bloody pulp while you're writhing on the ground in blessed-out hard rock heaven.
Chartattack.com

Incredibly enough, Canada's hardest rocking quintet topped their opening acts fiery set.
The Ottawa Sun – Top 10 music picks for 2004